Droit des personnes et de la famille

procédures de divorce, séparation entre concubins, liquidation des régimes matrimoniaux et de toutes communautés, tutelles, adoption et successions.

Procédures civiles d’exécutions et saisie immobilière

Saisie-conservatoire, saisie-attribution, saisie des rémunérations

Droit immobilier

Droit de la copropriété & contentieux locatifs

Droit social

Procédures de licenciement individuel, rupture conventionnelle et de rédaction des contrats

Préjudice corporel

Dommages et préjudices corporels résultant d’accidents divers

LE CABINET

Discussion – 

0

Discussion – 

0

L’Assurance Maladie en « évolution douce »

L’Assurance Maladie est-elle une marque comme les autres ? Elle vient en tout cas de dévoiler sa nouvelle identité visuelle, même si le moins que l’on puisse dire est que le changement n’est pas très violent :

AVANT/APRÈS

Le communiqué de presse le reconnaît sans ambages :

C’est une évolution douce qui a été menée et non une révolution. Parmi les changements apportés, la typographie a été revue pour améliorer la lisibilité du logo, la signature « Agir ensemble, protéger chacun » a été intégrée dans le bloc-marque et le symbole de la « ronde de la vie » a été réaffirmé.

Il faut aussi dire que l’identité visuelle de l’Assurance Maladie n’a que peu évolué depuis 1987 :

Alors, pourquoi changer ?

Le logotype de l’Assurance Maladie existe depuis plus de 30 ans. Il est connu et reconnu de tous et fait partie de son identité. Dans un monde où tout va plus vite, où le digital est partout, ce logotype se rénove pour plus de modernité et d’impact. Il n’avait pas évolué depuis 2004 et n’avait donc logiquement pas anticipé la multiplication des supports et des écrans. Il s’inscrit désormais dans l’air du temps et s’adapte aux usages de chacun, notamment sur le web.

Cette « évolution douce » illustre la nuance, bien connue des professionnels de la marque, entre rebranding et brand refresh.

La montée du digital conduit naturellement à « toiletter » les identités visuelles pour les adapter à la variété des supports de communication, tendance massive cette année dans le domaine automobile notamment (cf. Et BMW succomba au flat design ou Grandeur et misère du flat design). On est donc évidemment davantage dans la tactique que dans la stratégie, pour ne pas dire parfois dans le cosmétique.

Tags:

Le Cercle

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Opel change de look

Quelques années après avoir changé de logo et de signature (L’avenir appartient à tous), Opel adopte un nouveau look :...