Droit des personnes et de la famille

procédures de divorce, séparation entre concubins, liquidation des régimes matrimoniaux et de toutes communautés, tutelles, adoption et successions.

Procédures civiles d’exécutions et saisie immobilière

Saisie-conservatoire, saisie-attribution, saisie des rémunérations

Droit immobilier

Droit de la copropriété & contentieux locatifs

Droit social

Procédures de licenciement individuel, rupture conventionnelle et de rédaction des contrats

Préjudice corporel

Dommages et préjudices corporels résultant d’accidents divers

LE CABINET

Discussion – 

0

Discussion – 

0

Suez : retour sur sa « raison d’être »

Le 12 mai, le Groupe Suez révélait, en assemblée générale, sa raison d’être (communiqué de presse, disponible ici).

Dans une interview accordée à Actuenvironnement le 11 juin, Tiphaine Hecketsweiler, Directrice de l’engagement et des communications du Groupe Suez, revient sur le pourquoi et surtout le comment de cet événement.

Elle insiste en particulier sur la dimension foncièrement collective de la démarche, incluant conseil d’administration, salariés, parties prenantes et experts :

Elle a été élaborée tout au long de l’année 2019, en même temps que le plan stratégique « Shaping Suez 2030 », présenté en octobre 2019. Avec le soutien du conseil d’administration, le Groupe a élaboré la raison d’être de façon co-construite, notamment grâce à la consultation des 90 000 collaborateurs et à l’analyse de leurs 20 000 réponses, ainsi que la contribution de nos autres parties prenantes, nos clients, nos actionnaires, nos fournisseurs. Neuf mois de mobilisation collective ont permis de définir la raison d’être de Suez, dans l’esprit de la loi Pacte, et ce, avec l’aide d’experts.

De ce travail est né une raison d’être résumée ainsi :

 Fort de son expertise bâtie depuis la fin du XIXème siècle, SUEZ aide les femmes et les hommes à améliorer constamment leur qualité de vie, en préservant leur santé et en accompagnant le développement économique. (communiqué de presse)

Cette approche très générale procède sans doute de la manière dont la notion de raison d’être a été définie en amont. Voici la définition qu’en donne Tiphaine Hecketsweiler :

La raison d’être exprime l’utilité environnementale et sociale du Groupe. Elle est le reflet de notre vocation et oriente nos choix d’actions à long terme en réaffirmant nos engagements en matière de RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et de développement durable à l’horizon 2030.

Cette raison d’être, « en totale harmonie avec le plan stratégique du Groupe » a pour fonction de « rester la boussole, le cap de nos engagements, qui seront pris à long terme. »

À noter cependant qu' »il n’est pas prévu, à ce stade, d’inscrire la raison d’être dans les statuts du Groupe. »

Tags:

Le Cercle

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like